Jean-Luc FUGIT
Député du Rhône (11ème circonscription)
Jean-Luc FUGIT
Député du Rhône (11ème circonscription)

#Givors - Question au Ministre de l'Education Nationale

Activité en circonscription

#Education #Ecole #Collège #Lycée à #Givors

[Vidéo] Question au Ministre de l'Education nationale ce mardi matin - 09 juin 2020

"Monsieur Le Ministre de l’Education Nationale.

Ma question concerne la situation globale des moyens qui peuvent être apportés aux établissements d’enseignements primaires et secondaires situés sur la commune de Givors au Sud de la métropole de Lyon pour la rentrée de septembre 2020.

La ville de Givors est située au sein de l’académie de Lyon, académie qui présente aujourd’hui les plus mauvais résultats de France dans ses réseaux d’éducation prioritaire…comme me l’a expliqué en début d’année Monsieur le Recteur.

Par ailleurs je voudrai vous préciser qu’avec mon équipe nous échangeons régulièrement avec les fédérations de parents d’élèves les professeurs et responsable des établissements.

Aussi, je souhaite, Monsieur le Ministre, vous alerter sur les difficultés grandissantes au sein des écoles, collèges et lycées de la ville de Givors (manque de personnel, baisse des dotations horaires, épuisement des professeurs, colère des parents d’élèves…) pour bonne partie liées à l’inadéquation des zonages d’éducation prioritaire et des moyens, au regard du nombre d’élèves accueillis et des problématiques socio-économiques rencontrées par les familles givordines et de communes voisines.

A ce jour deux collèges sont présents sur la ville. Le Collège Lucie Aubrac est pour sa part classé en Réseau d’Education Prioritaire, mais dispose de tous les indicateurs pour accéder depuis plusieurs années à la classification REP +, or celle-ci n’a toujours pas été attribuée.

Le collège Paul Vallon quant à lui n’est classé dans aucune de ces deux catégories car il accueille des élèves de villages alentours socialement moins défavorisés, mais conjointement à ceux-ci et en grand nombre, des élèves issus des quartiers prioritaires politique de la ville de Givors.

Cette non classification ayant pour effet collatéral de pénaliser lourdement les écoles élémentaires implantées dans ces quartiers bien qu’accueillant la même typologie d’élèves que les écoles rattachées au collège Lucie Aubrac (pour exemple, pas de dédoublement systématique des CP et CE1).

Concernant la Lycée Aragon/Picasso, la dotation horaire pour la rentrée de septembre 2020, bien que non encore définitivement arrêtée, semble préoccupante et pourrait aboutir à la constitution de classes au-delà du seuil des 35 élèves en seconde.

Monsieur le Ministre, au regard de cette situation et de crise que nous venons de vivre quels moyens complémentaires pourrions-nous mobiliser lors de la rentrée de septembre 2020 pour les établissements d’enseignements primaires et secondaires à Givors afin de mettre en parfaite cohérence ces moyens et les élèves accueillis."


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.